Return to site

COMMERCE EQUITABLE : en France aussi ?

· Santé,Planète,Alimentation,Social,Consommation

Vous faites certainement partie des 97% de français qui ont déjà entendu parler du commerce équitable ! Félicitations : au début des années 2000, nous n’étions que 3% de la population. Une sacrée évolution, qui rassure quant à la place que prend ce modèle.

Apparu dans les pays du Nord pour s’opposer au modèle traditionnel, son rôle est d’encadrer de façon plus éthique et plus responsable le commerce avec les pays du Sud. Il fait cependant face à une critique majeure : les matières premières produites en commerce équitable viennent bien souvent du bout du monde, impliquant notamment des transports toujours plus conséquents. Retour sur des alternatives qui allient local et équitable !

I/ Le commerce équitable en 4 chiffres

10 MILLIONS

C’est le nombre de personnes qui profitent directement du commerce équitable. Car derrière les 2 millions de producteurs, il y a aussi leurs familles et divers autres acteurs qui dépendent de cette filière. (1)

1,3 MILLIARDS

Ce sont, en euros, les ventes de produits du commerce équitable en 2018 rien qu’en France ! Soit une croissance de 22% par rapport à l’année d’avant.  (3)

91,78 POURCENTS

C’est la part de l’alimentaire dans les produits issus du commerce équitable. En 2018 le café, les fruits frais, et les desserts et sucreries sont en tête des produits équitables les plus vendus.  (1) (3)

80 POURCENTS

C’est la part des produits équitables qui sont également labellisés bio. Car favoriser l’agriculture biologique est aussi un objectif du commerce équitable. (2)

II/ Commerce équitable : une affaire entre le Nord et le Sud

1- Un échange de bons procédés entre hémisphères

Des prix fixés en fonction du marché par les pays les plus riches, des entreprises qui imposent leur délais et leur façon de faire sans se soucier des producteurs : c’est le schéma classique auquel le commerce équitable tente de faire barrière.

La solution proposée : une affaire entre des entreprises, des organisations, des consommateurs du Nord et des petits producteurs du Sud.

On s'appuie ainsi sur des chaînes d’échanges commerciaux plus courtes en tentant d’établir un équilibre éthique sur toute la chaîne de production : une juste rémunération des producteurs, le respect des droits fondamentaux des travailleurs, mais aussi un impact environnemental limité.

2- Max Havelaar : premier label du commerce équitable

Géant de la certification équitable, Max Havelaar c’est 1,6 million de producteurs et de travailleurs agricoles répartis dans 75 pays, plus de 30 000 produits labellisés dans le monde (dont 3 260 en France) et 8, 5 milliards d’euros de chiffre d’affaire générés par les produits labellisés.

Il reste le 1er label de commerce équitable en France avec 80% des ventes du  marché.

En tête des produits Max Havelaar, on retrouve le café, le cacao et les fruits. Comme par exemple ces litchis présents sur Ethicadvisor !

Cependant, on reproche parfois à Max Havelaar d’être “trop” gros, “trop” vague : en effet, la charte est conceptuelle plus que factuelle et ne subit pas de contrôles indépendants.

Pour encore plus d'infos sur le label Max Havelaar, rendez-vous ici.

3- D'autres labels d'équitabilité 

→ C’est un label de garanties : il s’assure que le produit a été réalisé et commercialisé par des entreprises dont les pratiques sont vérifiées selon les standards WFTO.

Une marque qu’on apprécie particulièrement chez EthicAdvisor est d’ailleurs certifiée WFTO : c’est Karethic, dont les produits sont fabriqués à partir de karité pur issu du commerce équitable.

https://www.ethicadvisor.org/p/mousse-karite-savonshampoing-solide-3-1-bijou-karethic--EAKAR1738

→ Un label qui a pour objectif de préserver les écosystèmes, promouvoir la biodiversité, respecter les droits des travailleurs et garantir des conditions de travail décentes.

→ Valorise les projets grâce à leur label qui privilégie l’agriculture biologique et le commerce équitable.

III/ Vers un commerce équitable Nord/Nord ?

1- L'équité ne s'arrête pas à l'équateur

Le seul défaut du commerce équitable "historique" Nord/Sud réside dans son impact écologique. On vient de voir que localement les labels essayaient de limiter l'impact écologique. Mais au final, ce sont des tonnes de CO2 qui seront nécessaires pour vous faire parvenir cette belle mangue du brésil... Une seule solution : privilégier les produits locaux et de saisons. Et quand on veut vraiment se faire plaisir (on vous rappelle notre mojo: Se faire du bien en faisant du bien !), alors on achète du commerce équitable "traditionnel".
 

Si vous êtes, comme nous, sensibles à la juste rémunération des producteurs : le commerce équitable NORD/NORD reste une option plus que viable. Dernier exemple en date : après la crise du lait en France en 2015, on a observé un problème commun avec les producteurs du Sud. Concrètement ? Des prix fixés en fonction du marché et des distributeurs, sans vraiment prendre en compte les besoins des agriculteurs.

2- Nos trois piliers renforcés

Le commerce équitable, c’est alors un peu le summum de ce qu’EthicAdvisor promeut : dans l’idéal, un équilibre parfait entre la Santé, le Social et la Planète ! Lorsque le local rentre dans la boucle, ce sont tous ces piliers qui se voient décuplés !

Santé : la majorité des produits équitables sont aussi issus de l’agriculture biologique. Ce n’est pas bon que pour vous : les personnes travaillant dans les exploitations sont elles aussi protégées des produits toxiques !

          Avec la proximité : moins de transports, moins d’air pollué !

Social : en consommant équitable vous participez à améliorer les conditions de travail des agriculteurs, qui reçoivent une rémunération plus juste et plus stable.

          Avec la proximité : vous participez à l’économie du pays dans lequel vous vous trouvez ! (Attention toutefois à ne pas tomber dans le nationalisme, qui lui n’est pas du tout EthicAdvisor...)

Planète : préserver les écosystèmes et la fertilité des terres en ne sur-exploitant pas les ressources

          Avec la proximité : toujours moins de transports donc moins de pollution des airs, des mers, et donc de tout l’écosystème !

3- Des initiatives locales et équitables

Nous vous proposons donc aussi de découvrir des initiatives Made in France qui privilégient les bons produits, le local et des prix justes pour tous !

  • Symbole des Petits Producteurs Paysans

Il certifie que les produits ont été fabriqués dans le respect des petits producteurs et de l’environnement dans l’optique de développer les zones rurales.

  • C’est qui le patron 

Vous la connaissez surement déjà ! C’est une entreprise française qui s’est lancée le pari de bouleverser les codes de l’industrie agroalimentaire française. Son objectif : un juste prix défini par les consommateurs, un cahier des charges strict et une rémunération correcte des producteurs.

  • Paysans d’ici

Gamme de produits à la fois bio et équitables créée par Éthiquable, suite aux demandes d’agriculteurs français. Leur but : privilégier le terroir, garantir de bons produits pour le consommateur et surtout assurer une juste rémunération pour les producteurs.

Privilégier le commerce équitable, surtout local, vous garanti donc un impact limité sur notre planète tout en générant un impact positif sur votre santé, la santé des autres, et notre société. Comment identifier les produits et entreprises labellisées commerce équitable ? Comme d'habitude rien de plus facile avec EthicAdvisor !

Carolane Faure

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK