Return to site

Ces personnes qui vous ennuient en vacances

Vous êtes tranquillement en train de bronzer sur la plage, léchant une glace hors de prix les pieds presque dans l'eau : vous ne pourriez pas être plus détendu.e. Et puis, soudain, ça vous revient : au camping vous attendent Sonia, Thibaut, Issa... Ces ami.e.s que vous aimez très fort, mais qui vous semblent insupportables en vacances alors que vous aimeriez simplement vous re-po-ser !

L'un est vegan, l'autre refuse de monter dans la voiture : ne seraient-ils là que pour enlever tout le fun de votre séjour ? Et si... Quelque part, ceux qui vous insupportent avaient raison ? Allez, vous le savez un peu fond !

1/ Cette personne qui est végé

Terreur des barbecues, votre pote végane est le seul à ramener courgettes et poivrons au milieu de vos merguez… Pf, aucun sens de l'ambiance !

Et si elle avait raison ?

80% de la déforestation est due à l'agriculture. Or, environ 70 % de l’espace agricole du monde est utilisé pour le pâturage ou la production d’aliments destinés aux animaux d’élevage ! Après tout, vous non plus vous n’aimez pas vraiment voir ce qui se passe dans les abattoirs… Et les vidéos de veaux qui jouent avec un ballon, c’est adorable. Vous reprendrez bien une petite brochette de poivrons ?

2/ Cette personne qui veut tout faire à pied

Les courses pour l'apéro ? Rien de plus simple, tout le monde monte dans la voiture et direction la supérette ! C'était sans compter sur "celui qui veut tout faire à pied", qui vous rabâche que c'est à cause de gens comme vous que la planète, la couche d'ozone, les oiseaux et les abeilles se meurent et que ce serait quand même plus rigolo à pied ! 

Et si elle avait raison ?

Alors, non rassurez-vous, vous n'êtes pas à vous seul.e responsable du réchauffement climatique actuel. Mais vous avez votre rôle à jouer, et cette supérette n'est effectivement pas si loin ! Selon une étude de l'ADEME, les transports sont la deuxième source d'émission de CO2, et en milieu urbain 62% sont dus à la voiture ! Alors pour ces courses, vous pouvez peut-être faire un compromis en prenant le bus ?

3/ Cette personne qui vous sermonne sur votre crème solaire

Alors que vous venez de vous tartiner allègrement de crème indice 50 (car vous savez que c'est ce qu'il y a de meilleur pour votre peau !), cette fameuse personne arrive et vous reproche de tuer les poissons dès que vous mettez un pied dans l'eau. On ne peut plus rien faire ici !

Et si elle avait raison ?

Chaque année, ce sont 25 000 tonnes de crème solaire qui se détachent délicatement des peaux des touristes pour venir se diluer dans la mer. Un impact concret ? S'il filtre de la crème solaire conventionnelle, le corail meurt en 48h. Aussi simple que ça. Alors, NON on n'arrête pas d'en porter parce que c'est nécessaire à la protection de votre peau. Mais si on vous dit que des alternatives meilleures pour vous, les coraux et le reste de ce qui vous entoure existent, ça vaut peut-être le coup de tester ? Les fonds marins ont déjà assez à faire avec le réchauffement climatique...

4/ Cette personne qui prépare les randos 3 jours avant

Une bouteille d'eau et un sandwich triangle fourrés dans votre sac, et vous êtes prêt.e à partir pour des heures de rando ! Ça tombe bien, tout ça est disponible rapidement au supermarché le matin avant de partir, rien de bien sorcier ! C'était sans compter sur cette personne qui vous parle de préparation depuis trois jours et enlève toute spontanéité à votre petite virée...

Et si elle avait raison ?
Cela dépend bien entendu du type de randonnée que vous vous apprêtez à faire, mais dans tous les cas un petit peu de préparation est toujours nécessaire avant une randonnée ! On vous épargne la nécessité d'avoir une carte, de bonnes chaussures et un moyen de communication, mais revenons sur votre collation : vous allez parcourir la nature et profiter de l'air frais, vous n'allez tout de même pas emmener du plastique ! Une bouteille, c'est plus de 100 ans avant de disparaître (à l’œil nu). Alors on prévoit à l'avance et on investit dans une gourde en inox, on se fait un casse-dalle la veille, et surtout on vérifie s'il n'y a pas des zones protégées dans la région avant de s'y aventurer ! Pfiou, heureusement que vous ne vous y êtes pas pris.e à la dernière minute...

5/ Cette personne qui vérifie tout au marché

Super c'est samedi, jour de marché ! Vous allez pouvoir faire le plein de miel, de confiture et de fromage pour ramener à la famille ! Ça tombe bien : où que vous soyez en France,  vous en trouverez sur les étals affublés de la mention "local". Une nappe à carreau et un joli sourire, vous voilà prêt.e à dépenser une fortune en souvenir ! Mais c'était sans compte sur cette personne, celle qui demande tout le cahier des charges et lit toutes les étiquettes sur chaque stand... Quelle rabat-joie !

Et si elle avait raison ?
Dans les marchés sud de la France, 1 huile d'olive sur 2 est en fait produite en Espagne. 42% des miels sont vendus comme locaux alors qu'ils sont importés, et la charcuterie corse ne contient des animaux de l'île que dans... 10% des cas. Alors, non, ce n'est pas une raison pour vous méfier de tout le monde. Mais n'hésitez pas à donner un coup de main à votre ami.e lors de sa recherche de la vérité ! Cela pourrait vous faire économiser beaucoup d'argent et vous éviter des déceptions gustatives... 

On l'a bien compris, vous êtes en vacances pour vous détendre et déconnecter, pas pour vous prendre la tête pour la planète ! Mais si certaines personnes restent concentrées sur leur mission pour sauver le monde, cette année laissez-les au moins le faire en paix. L'année prochaine, c'est même peut-être vous qui irez chercher votre tofu à pied... Dans ce cas, n'oubliez pas de le scanner avec l'appli EthicAdvisor : on vous dira s'il est bon pour vous, mais aussi pour la société et la planète ! Ça marche aussi pour vos chips et votre lait après-soleil...

En attendant, vous pouvez retrouver notre article sur vos 7 vrais objectifs de l'été. Spoiler : on n'y parle pas d'abdos saillants. 

Youna Zerrouki

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK