Return to site

5 bonnes résolutions éthiques pour 2019

Vous (re)mettre au sport, arrêter de fumer, apprendre à jouer d’un instrument de musique : en voilà de belles résolutions. Mais elles ont tendance à ne durer que les 15 premiers jours de chaque année… Et si vous passiez à un nouveau type de résolutions ? Le genre de résolution qui vous fait du bien à vous, mais aussi à tout ceux qui vous entourent ? C’est parfois plus facile de changer ses habitudes quand on a conscience de l’impact qu’elles auront sur les autres. Alors on vous emmène dans 5 bonnes résolutions éthiques pour 2019 pour devenir le super héros que vous voulez être !

1/ Faire attention aux étiquettes

Le challenge : Deux choses sont maintenant acceptées par tous : 1/ il est important de savoir ce qu’on mange et 2/ la police des étiquettes doit être écrite par des lilliputiens, parce qu’on ne comprend jamais rien. Du coup, même avec plein de volonté, c’est une bonne résolution qui a tendance à durer à peu près deux minutes dans les rayons du supermarché.

Pourquoi c’est important ? Sur les étiquettes, il est maintenant obligatoire d’avoir la liste des ingrédients et un tableau nutritionnel récapitulant la teneur en sucres, en graisses, en sel, etc.

Ces informations peuvent être déterminantes si vous voulez modifier votre alimentation en privilégiant des aliments complets, peu transformés voire bruts, ou ayant des intérêts pour votre corps autant que pour vos papilles !

Une liste des ingrédients à rallonge sur un pot de sauce tomate peut déjà mettre la puce à l’oreille. On ne vous dévoilera pas ici notre recette secrète, mais on peut vous dire qu’il n’y a pas de E120 à l’horizon…

Comment on fait ? Heureusement, avec l’essor des applications et la richesse des bases de données, il est maintenant possible de scanner les produits en une seconde pour connaître tous leurs secrets ! Avec l’appli EthicAdvisor, d’un coup d’œil vous avez toutes les infos qui vous touchent le plus (des sucres ajoutés aux additifs dangereux) et la possibilité d’aller encore plus au fond des choses avec l’impact environnemental et social du produit.

2/ Faire attention aux emballages

Le challenge : Ils sont partout. On aimerait les éviter, les diminuer, mais on est loin d’être aidés ! Vous nous parlez souvent du choix à faire dans les grandes surfaces : acheter des bananes conventionnelles arrosées aux pesticides, ou des bananes BIO suremballées dans du plastique ? Il est souvent frustrant d’avoir à choisir ses combats. Le plastique est même parfois caché à l’intérieur d’un emballage qu’on croyait recyclable !

Pourquoi c’est important ? Y-a-t-il vraiment besoin de préciser que le plastique est un fléau ? Allez, on le répète pour la forme : le plastique, c’est pas fantastique. Du tout. On vous en parlait déjà dans un article il y a quelques semaines.

Mais il n’y a pas que le plastique : en effet, que la matière concernée soit recyclable ou non, un déchet est un déchet. Et un déchet évité, c’est de l’énergie sauvée. En effet, tout ce qui passe par nos poubelles doit être traité, (re)trié, transformé, brûlé, fondu, déchiqueté, broyé, bref : il faut s’en occuper. Et encore, ça c’est quand ce que nous jetons arrive jusqu’en centre de tri sans se perdre dans une rivière…

Or, les emballages sont une énorme partie de ce que nous mettons dans nos paniers ! Pour preuve, cette vidéo où des militants enlèvent les emballages de leur cadi après avoir fait les courses.

Comment on fait ? On décide de se vouer à un nouveau culte cette année : celui du VRAC ! Quand c’est possible, on embarque ses petits sacs et ses petites boîtes réutilisables, et on refuse ceux des magasins. On évite les gâteaux emballés individuellement, ou tout ce qui se rapproche d’un conditionnement qui ne serait pas nécessaire.

L’appli EthicAdvisor vous permet aussi d’en savoir plus sur ces fameux emballages. Lorsque vous ne pouvez pas opter pour le vrac, vous serez heureux d’apprendre si ce que vous voulez achetez est par exemple en PET recyclable !

3/ Penser aux autres

Le challenge : On a parfois tendance à se détacher des choses que l’on achète. En voyant une paire de basket, on l’admire sur le moment, on se projette avec un nouveau jeans. Mais on réfléchit rarement à l’avant. Á la provenance des matériaux, aux conditions dans lesquelles elles ont été fabriquées, à la manière dont elles sont arrivées jusqu’aux rayons. Or, derrière chaque objet, il y a une histoire !

Pourquoi c’est important ? On ne vous apprend rien en vous parlant des conditions déplorables dans lesquelles certaines personnes travaillent aujourd’hui dans le monde. Revenons à vos chaussures. Elles peuvent avoir été teintées avec des produits chimiques, toxiques pour les personnes présentes en atelier. Votre jean est délavé ? Il l’est peut-être au sable, dont les particules en suspension sont un calvaire pour les voies respiratoires des employés.

Il est souvent compliqué de connaître l’envers du décor des marques que nous côtoyons chaque jour. Nous ne nions pas la difficulté de la chose, et parfois, les alternatives sont compliquées à trouver. Pas de pression, pas de culpabilité : on vous tient juste informés !

Comment on fait ? Nous ne sommes pas là pour dénoncer sur la place publique les actions néfastes des marques. A la place, on vous propose de découvrir les produits que nous dénichons tous les jours pour vous, qui sont produits dans les meilleures conditions possibles. Parce que les histoires derrière les produits peuvent être belles ! Découvrez par exemple celle de l'ESAT de l'Arche Oise ou encore celle des jeans 1083.

4/ Jeter le moins possible

Le challenge : Vous avez réussi à réduire les emballages ? Il y a plein d’autres choses qui finissent à la poubelle et qui méritent notre (et votre) attention ! Du pull trop vieux au fer à repasser qui fait des traces, de nombreux objets du quotidien finissent leur course dans une poubelle. Manque de temps, d’envie, de motivation : pourquoi s’embêter à leur chercher une seconde vie ?

Pourquoi c’est important ? On ne va pas vous la refaire. Vous avez compris le principe, à partir du moment où vous jetez quelque chose de l’énergie sera nécessaire pour le transformer ou le détruire. Mais surtout, les objets sont bien différents des emballages. Ils peuvent avoir un impact social, créer du lien.

Comment on fait ? Donnez. Echangez. Troquez. Revendez. Réparez. Il y a tellement de d’alternatives avant d’arriver au stade de la poubelle !

 

Les bornes pour donner vos vêtements se multiplient, et se trouvent sur quasi tous les parkings de grande surface. S’ils sont en bon état, ils pourront être donnés ou vendus à moindre prix aux personnes dans le besoin. S’ils ne sont plus portables, ils seront réutilisés en isolants !

 

Entre les voisins bricoleurs et les ateliers de réparation, il est souvent possible de re faire fonctionner des produits électroménagers que vos croyiez perdus.

 

Vos vieux livres, vos anciennes assiettes, les bottes que vous ne mettez plus : tout cela peut faire des heureux ! Déposez vos livres dans votre hall d’immeuble avec un aimable « Servez-vous ! », donnez vos bottes à votre cousine, emportez vos assiettes chez Emmaüs. Tant de gens à qui faire plaisir !

5/ Foncer dans vos projets

Le challenge : EthicAdvisor est né d’un projet personnel, d’une envie de changement et d’une volonté profonde d’améliorer le monde. C’est l’histoire d’un homme, puis d’une équipe, puis de vous tous qui nous suivez maintenant. Il y a un peu plus d’un an, c’était une idée. Aujourd’hui, c’est un site et une application qui aident les gens et la planète. C’est pas beau ça ? C’est pas motivant, ça ?

Pourquoi c’est important ? Si vous avez une idée, une envie, n’hésitez plus ! Il suffit d’un téléphone pour faire un film, d’une connexion Internet pour vendre vos créations… On fait déjà de vous des super héros en vous aidant à consommer différemment. Mais on veut surtout vous montrer qu’il est possible de faire des choix, des choix qui comptent pour vous et votre entourage.

Alors que votre ambition cette année soit de sauver la banquise ou de faire sortir les gens de chez eux, on vous encourage. Foncez ! Et au milieu de tout ça, vous devriez trouver l’énergie pour vous remettre au sport, arrêter de fumer, apprendre à jouer d’un instrument de musique…

Comment on fait ? Faites-vous confiance ! On vous fait confiance. Belle année 2019 !

Youna Zerrouki

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly